Retour sur le premier Girls in Tech Dinner

Mots-clés

, , , ,

Le Girls in Tech Dinner est un événement de rencontre et de partage d’expérience avec un format intimiste.  20 invités, entrepreneurs, journalistes et investisseurs, ont échangé autour d’un sujet fil rouge tout en profitant d’un beau repas cuisiné par un chef de La Belle Assiette.

Pour cette première édition sur la thématique des accélérateurs, nous avons eu le plaisir de recevoir Mathilde Collin tout juste sortie du Y Combinator et Alexandra Depledge qui est passée par Techstars London.

Mathilde vient de lever 3 millions d’euros pour révolutionner la gestion des e-mails en entreprise avec Frontapp. À l’heure des polémiques autour du frenchbashing et de la fuite des talents vers les États-Unis, elle fait partie de ceux qui ont décidé de développer leur entreprise outre-Atlantique.

IMAG3836

La salle était remplie d’entrepreneuses et de journalistes talentueux : Meryl Job de VideDressing, Mathilde Collin de Frontapp, Marine Bessoles de Neodemia, Delphine Sabbatier de 01net, Valentin Pringuay de PresseCitron, Coline Debayle de Artips, et Clémence Boyer de Challenges.

Alex a quant à elle clôturé un tour de table de 6 millions de dollars pour Hassle un peu plus tôt dans l’année. Le programme a permis à la startup d’acquérir la visibilité nécessaire auprès des investisseurs et a préparé l’entreprise à cette levée de fonds.

IMAG3838

Louisa Mesnard, Alex Depledge de Hassle, Malika Aoujdad de Shopmondressing, Pauline Roux du fonds Elaia Partners, Tatiana Jama de Selectionnist, Pauline Laigneau de Gemmyo, Clémence Leveau de Elle Active, et Jennifer Murzeau de NEON et Glamour.

Pour changer des éternels petits fours ou autres pizza/bière, la Belle Assiette, notre partenaire gourmand, nous a permis de parfaire l’expérience avec un repas entrée/plat/dessert préparé par un chef. La Belle Assiette ce sont des chefs tout terrain qui, en fonction de l’occasion du repas, du nombre de personnes, du budget et du lieu, vous proposent des menus digne de grands restaurants.

Avec un sans faute du début de la réservation à la fin du repas, c’est un service que nous avons beaucoup apprécié et que nous recommandons :)

IMAG3831

Premières rencontres internationales de la French Tech chez Ubifrance

Les 22 et 23 octobre prochain se tiennent les premières Rencontres internationales de la French Tech (RIFT), dérivé des Rencontres internationales du numérique, déjà organisées depuis sept ans déjà. L’occasion pour tout le numérique français (PME, startups, professionnels de l’IT) de se retrouver dans les locaux d’Ubifrance dans le 14e arrondissement de Paris.

Girls in Tech Paris est fièrement partenaire de ces deux jours de discussions, échanges d’idées et tables rondes entre de nombreux entrepreneurs, hommes et femmes, de tous les horizons du numérique et de toutes les régions de France.

Un rendez-vous phare qui permettra à tous les visiteurs de se renseigner et d’apprendre sur les différents marchés du monde, de mieux comprendre les enjeux de l’international et de profiter des partages d’expérience des personnes présentes sur place et qui rencontreront les entreprises sélectionnées le 24 octobre.

Au delà du sujet de l’international, le sujet du financement sera bien sûr au programme, ainsi que la diffusion du film We Love Entrepreneurs, dans lequel on retrouvera notamment Céline Lazorthes de Leetchi ou encore Olivier Mathiot de PriceMinister.

Pour vous inscrire pour les 22 et 23 octobre, c’est par ici que cela se passe.

Gagnez votre place au dîner thématique « Comment intégrer les plus grands accélérateurs? »

Mots-clés

, , ,

Le lundi 20 octobre, Girls in Tech organise un dîner pour rencontrer Mathilde Collin de Frontapp et Alex Depledge de Hassle. Mathilde viendra parler de son expérience au Y Combinator, et Alex partagera son retour sur Techstars.

ycombinator-logo-fb889e2e

Y Combinator est l’accélérateur de référence dans la Silicon Valley. Fondé par Paul Graham et Jessica Livingston, le programme a notamment accéléré Dropbox, Airbnb et Codecademy.

 

 

logo@2x

Techstars est un accélérateur ultra-sélectif avec des antennes dans plusieurs villes des États-Unis et une à Londres. Parmi les startups lauréates de ce programme, on compte les Français DocTrackr (alumni du Camping).

Nous vous avons réservé 3 places à ce dîner exceptionnel. Pour les gagner, à vos claviers : ce mercredi 15 octobre, tweetez ce que vous feriez pour intégrer l’un des meilleurs accélérateurs. N’oubliez pas le hashtag #GiTDinner pour que votre tweet soit comptabilisé. Les trois tweets les plus inspirants seront sélectionnés, les résultats seront annoncés le vendredi 17 octobre.

À vos tweets !

beetlejuice

Apprenez à réaliser une landing page en 4h avec le Wagon !

Mots-clés

, , , , , , ,

Update 08/10/2014 : Il reste 10 places pour 10 girls motivées, envoyez un message à contact@lewagon.org

Girls in Tech et Le Wagon vous invite à une session spéciale Rocket Landing Workshop pour apprendre à réaliser votre landing page le samedi 11 octobre de 14h à 18h.

lewagon

En seulement 4 heures, devenez un développeur et un designer front-end capable de réaliser rapidement de beaux sites web responsive design en utilisant les mêmes outils que les pros (Bootstrap, Fontawesome, Google Fonts, Colorzilla, etc.)

Au programme : 
– Découvrez le HTML & le CSS
– Apprenez les meilleurs pratiques du développement front-end
– Appréhendez les librairies de design en expérimentant avec les polices, les couleurs, les icônes, les arrière-plans, etc.

Ce cours est ouvert à tous, hommes et femmes, étudiants, salariés, entrepreneurs, demandeurs d’emploi, etc.

Rendez-vous au 25, rue du Petit-Musc, dans le 4e arrondissement de Paris, le samedi 11 octobre de 14h à 18h.

Marseille, nouveau chapitre de Girls in Tech en France

Mots-clés

C’est enfin arrivé, Girls in tech débarque à Marseille ! Cette nouvelle entité devient la deuxième ville de France et le 43e chapitre à porter les couleurs de notre réseau.

Rendez-vous le 14 octobre 2014 à partir de 19h à la Boate avec les partenaires GoMet & Shakin’provence, pour découvrir les projets de Girls in Tech Marseille dans les mois à venir.

partenaires

Entre cours d’initiation au coding, soirées dédiées, rencontres, networking, etc., vous saurez tout, ou presque, du programme de l’antenne phocéenne.

Vous rencontrerez aussi deux jeunes profils étonnants qui parleront de leur univers tech et de leur quotidien.

Charline Cassany, consultante PLM chez Airbus CIMPA, seule étudiante femme de sa promotion à l’Epitech !virginie

Virginie Galindo experte innovation chez Gemalto et fondatrice du blog poulpita.com

 

Stéphanie Hertrich (Microsoft)GIT Marseille aura également la chance d’accueillir Stéphanie Hertrich, évangéliste technique chez Microsoft (ingénieur en informatique de formation). Stéphanie a produit et dispensé le kit de survie du coding pour Girls in tech Paris & Microsoft France cette année.

 

Si vous voulez entreprendre et rencontrer de hauts profils techs au soleil alors vous serez bien accueilli par l’équipe locale en vous inscrivant à cet événement ici

L’équipe marseillaise de Girls in Tech :

  • Laurence Bricteux – Atelier-Goûter du Code
  • Feyrouz Tripotin (Kedge Business Nursery)
  • Emmanuelle Champaud (Totem Mobi)
  • Marrainée  par Marion Nougier – moi :) (responsable partenariats et visibilité GITParis, Marketing Manager Focusmatic).

Pour rappel, l’association Girls in Tech a été fondée en 2007 à San Francisco par Adriana Gascoigne. Représentée en France depuis 2010 par Roxanne Varza et Mounia Rkha Girls in tech encourage à travers ses événements, la mixité dans les milieux technologiques et de l’entreprise.

Rendez-vous à Marseille !

Benh Lieu Song (Wikimedia commons)

Photo par Benh Lieu Song (Wikimedia commons)

Retour sur la 4e édition de la Lady Pitch Night

Mots-clés

Merci à tous les participants

Vous étiez plus de 200 à venir à la Lady Pitch Night, ce mardi 23 septembre. L’équipe de Girls in Tech Paris tient à remercier chacun d’entre vous, une salle pleine de personnes passionnées est toujours gage d’une soirée réussie.

Malgré l’empêchement de dernière minute d’Axelle Lemaire, nos deux speakers de la soirée ont été dignes de leur réputation et leurs interventions resteront un grand moment de la jeune histoire de Girls In Tech Paris.

Merci à Adrianna Gascoigne (fondatrice de Girls In Tech) et à Joanna Shields (Digital Adviser auprès du Premier ministre britannique) de leur venue lors de la 4e Lady Pitch Night, et de leur soutient aux startups sélectionnées. Nul doute que leur présence aura donné des ailes à toutes les entrepreneuses présentes, actives ou en devenir.

Nos cinq membres du jury auront également été les instigateurs du bon déroulé de la soirée et on ne peut que remercier Mike Butcher (TechCrunch), Éliane Fiolet (Ubergizmo), Pascal Latouche (Orange Fab France), Reshma Sohoni (Seedcamp) et Brenda O’Connell (Twitter EMEA) d’avoir participé. Merci également à Marion Moreau pour ses qualités d’animatrice.

Félicitations à EasySize

Rappel sur l’identité de nos 5 startups et fondatrices candidates :

Si le prix du jury est revenu à la fois à Gemmyo et Cortechs, c’est bien la fondatrice de EasySize qui a remporté cette édition de la Lady Pitch Night. Elle remporte ainsi un ticket d’entrée à chacune de toutes les conférences partenaires: LeWeb, Dublin Web Summit, The Next Web, DLD, The Europas, TechCrunch Disrupt. Mais aussi un espace pour un stand de démonstration à LeWeb, The Europas et The Summit. LeWeb lui offre même une place de semi-finaliste pour sa Startup Competition.

screenshot-by-nimbus

(Girls in Tech Lady Pitch Night Sept2014) Gunaz Khuzeinova (Easysize) (3)

Gulnaz Khusainova, EasySize, gagnante de la Lady Pitch Night 2014 (© Olivier Ezratty)

Rendez-vous l’an prochain

La soirée s’est ensuite terminée dans la joie et la bonne humeur, Neelie Kroes et Sheryl Sandberg nous avaient en effet fait le privilège de nous livrer un discours par vidéo interposée :

And last but not least, notre plus gros merci revient évidemment à nos partenaires sans qui la soirée n’aurait pas pu avoir lieu. Merci notamment à Nathalie Boulanger de Orange, Pascal Latouche de Orange Fab Lab et à The Family pour leur accueil de grande classe.

Retrouvez toutes les photos de la soirée par ici

Merci aussi à LeWeb (qui offre une réduction à tous les attendees de la soirée!), au Dublin Web Summit, à la DLD Conference, à TechCrunch Disrupt et The Europas.

Enfin, merci à nos partenaires médias (FrenchWeb, Maddyness, The Next Woman) et à tous les auteurs d’articles couvrant l’événément.

Rendez-vous l’an prochain !

LPN_team2Merci à Céline Haentzler pour sa participation à l’article :)

UPDATE

La conférence est maintenant entièrement disponible en vidéo :

Ce que l’on vous réserve pour la Lady Pitch Night

Cette année, nous avons reçu plus de 175 candidatures de l’Europe entière pour participer à la Lady Pitch Night. Merci à celles qui ont postulé et à vous tous qui avez parlé de l’événement autour de vous. Toute l’équipe est plus motivée que jamais pour cette soirée qui s’annonce exceptionnelle !

Le choix a été difficile, nous vous annoncerons bientôt le nom et le projet des finalistes.

Nous vous donnons rendez-vous le mardi 23 septembre : les cinq femmes finalistes viendront présenter leur startup devant un jury et devant un public de plus de 200 personnes (il ne reste que quelques places, dépêchez-vous !).

Nous aurons aussi le plaisir d’accueillir sur scène des invitées de marque :

77a4783c5bcf06f6a30162d948626628

 

Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat au numérique

 

 

 

n502173622_235778_5481

 

Adriana Gascoigne, fondatrice de Girls in Tech

 

 

 

joanna-shields

 

Joanna Shields, conseillère du Premier Ministre britannique pour le numérique.

 

 

 

D’autres invitées seront présentes. Elles viennent de partout dans le monde, elles ont un job de rêve… Mais je n’en dis pas plus, surprise !

Nous vous attendons donc nombreux chez TheFamily pour assister à cette soirée à ne pas manquer, organisée par Girls in Tech et Orange.

Pour prendre les derniers billets disponibles, et retrouver toutes les infos de l’événement, c’est ici.

Plus que 2 jours pour postuler à la Lady Pitch Night…

Mots-clés

Avec la date limite d’inscription repoussée au 23 juillet, il reste encore 2 jours pour s’inscrire à l’édition de 2014 de la Lady Pitch Night, organisée par Orange et Girls In Tech. N’attendez donc plus et inscrivez votre startup! (Il suffit d’être basé en Europe, de compter au moins une femme parmi les membres fondateurs, dans le secteur Tech et d’exister depuis moins de 3 ans.)

Une chance unique de présenter sa startup devant un jury et des partenaires exceptionnels

Un délai supplémentaire qui nous donne l’opportunité de vous en dire un peu plus sur ce qui vous est réservé cette année. Vous êtes déjà une centaine à avoir postulé, venant de 15 pays différent. Pour motiver les derniers retardataires, voici une meilleure description des prix à gagner.

Girls in Tech Paris et Orange se sont associés avec les meilleures conférences Tech/Web/Startup d’Europe pour offrir au vainqueur de l’édition 2014 un pack d’accès gratuit complet à :

  • Le Web Paris (deux tickets pour la startup gagnante, un ticket pour toutes les startups finalistes et un chance de pitcher sur la scène startup)
  • Dublin Web Summit (un ticket pour toutes les startups finalistes ; 3 tickets, espace démo et couverture média pour la startup gagnante)
  • The Europas (2 tickets pour les finalistes ; 3 tickets d’entrée pour la startup gagnante, plus un espace démo :))

Dublin_Web_Summit_logo

Voilà déjà trois excellentes raisons de vouloir participer, de gagner en notoriété et d’aller faire parler de votre startup aux conférences européennes où sont présents les gens qui comptent. Mais ce n’est pas tout :

La startup gagnante de la Lady Pitch Night 2014 se verra automatiquement qualifiée pour la compétition startup de Le Web, parmi les finalistes.

images-article-2014-01-06-dancingSi vous connaissez des startups autour de vous qui peuvent tenter leur chance et gagner une chance unique de visibilité, surtout faites passer le message.

Si vous connaissez des incubateurs, fonds d’investissement susceptibles d’accueillir une potentielle startup gagnante de l’édition 2014 de la Lady Pitch Night, surtout ne vous privez pas de leur transmette l’URL de cet article. Toute l’équipe Girls in Tech Paris vous en remerciera chaleureusement le 23 septembre prochain !

Surveillez également le blog la semaine prochaine pour de nouvelles informations sur la Lady Pitch Night (vous ne voudrez pas rater ça, c’est plutôt huge :))

slide-01

 

Cet été, et si on apprenait à coder son site web ?

Mots-clés

Le Wagon persiste et signe sur le sujet de l’apprentissage du code et lance aujourd’hui l’initiative : « cet été, j’apprends à coder. » Destiné à un public de novices, ce nouveau programme de huit semaines a pour principal objectif la réalisation de son site web.

Le Wagon précise : « Vous avez déjà essayé d’apprendre à coder votre propre site web, sans jamais bien tout comprendre. Vous avez utilisé WordPress, Tumblr, divers thèmes et plugins, mais le résultat obtenu ne vous satisfait jamais et ne convertit pas bien. Vous souhaitez être capable de créer un site vitrine pour votre entreprise ou votre association, une landing page pour votre produit, un blog ou encore un portfolio. »

Construire et héberger son premier site Internet statique entre le 15 juillet et le 30 août

bannierecetete

Petit coup d’œil sur le programme :

  • Un cursus de 12 vidéos pédagogiques de 30 minutes chacune, réalisées par des professeurs experts du Wagon.
  • Des exercices d’application à réaliser entre chaque vidéo.
  • Un forum privé pour échanger avec tous les participants : toute la communauté des élèves, mentors et professeurs : vous n’apprendrez pas tout seul !
  • Sur les 49€ de la formation, vous récupérez 20€ de crédits utilisables avec n’importe quel mentor en programmation sur HelloMentor, le site de cours particuliers en ligne.

Les inscriptions commencent aujourd’hui à 14h pétantes. Girls in Tech est également heureux (heureuse?) de vous offrir 20% de remise avec le code de réduction GIRLS (comme dans Girls in Tech, c’est facile)

Toutes les informations sur le programme Cet été j’apprends à coder (qui se tiendra du 15 juillet au 30 août) sont sur Le Wagon, qui a même réalisé une petite vidéo d’introduction du programme :

Grâce à cette formation, si tout se passe bien, à la rentrée, vous ne vous prendrez plus la <head> à deux mains, et serez parfaitement à l’aise avec le code de votre site, et verrez la vie en #FD6C9E.

La Connected Conference présente le futur des objets connectés

Mots-clés

, ,

La Connected Conference s’est tenue dans la grande Halle Freyssinet (un choix ambitieux pour cette première édition) sur deux jours, pendant lesquels des intervenants internationaux (Raspberry Pi, Parrot, Sigfox, Netatmo, Samsung, la Fnac etc.) se sont succédés sur la scène.

Ces deux journées de conférences très riches ont abordé les différents aspects des objets connectés, de la récupération des données à la place de la technologie dans la vie quotidienne. Pascal Cagni, ancien VP chez Apple et directeur indépendant chez Kingfisher et Vivendi, a bien replacé la conférence dans son contexte en dressant une cartographie des acteurs du secteur selon les 3 usages qu’il a identifiés : santé, maisons connectées, et vie urbaine.

La Connected Conference a aussi abordé les challenges de l’Internet des objets, qui sont la distribution et le financement, mais aussi l’importance croissante du traitement des données, pour passer de la Big Data à la Small Data, c’est-à-dire les conclusions et recommandations. Le débat sur l’utilisation ou non de standards et la nécessité de disposer d’une plateforme qui soit transverse aux objets connectés ont également été des sujets fil rouge de l’événement.

Axelle Lemaire est passée pour faire un discours inspirant sur l’avenir de la France et son rôle dans l’Internet des objets. Selon elle, la France peut et doit devenir un hub central dans le secteur des objets connectés. Elle a aussi déclaré que son bureau est devenu une salle d’exposition de startups, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

L’événement s’est clôturé avec l’annonce des trois gagnants du concours de crowdfunding : Kosmo, la cigarette connectée, oPhone, les messages odorants et Wicross, le Facebook des objets connectés.

En somme, la Connected Conference a été un événement complet et dense en contenu, Rudebaguette a fait un excellent travail pour la sélection des intervenants. Comme le soulignait Barbara Belvisi de Elephant and Ventures, l’Internet des objets va beaucoup évoluer sur les cinq prochaines années, c’est un secteur à suivre.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 185 autres abonnés