Infographie: quel bilan pour les femmes dans l’entreprenariat tech en 2014?

Mots-clés

Et si on mesurait notre impact ?

La planète IT ne cesse de parler data, KPIs et dashboards. Nous avons encore ce manque chez Girls in Tech. Nos évènements qui mettent en valeur les femmes ont été une extraordinaire réussite jusqu’à présent, Lady Pitch Night en tête, mais nous voulons désormais faire encore plus, et refléter les tendances du secteur que l’on couvre.

Et c’est ainsi que nous avons décidé de lancer notre baromètre Girls In Tech Paris.

Le baromètre Girls in Tech Paris, c’est quoi ?

Ce baromètre, ce sera notre outil de pilotage à nous. Est-ce que le nombre de femmes qui se lancent dans l’aventure entrepreneuriale tech augmente ? Les dispositifs dédiés à faire avancer les femmes dans l’entrepreneuriat tech sont-ils efficaces ? Quelle est l’ampleur du fameux gap entre femmes et hommes dans leur réussite de levée de fonds ?

Nous apporterons chaque année une photographie de l’entrepreneuriat tech au féminin, et nous pourrons ainsi tirer un bilan sur nos actions. Et oui, on assumera ;)

Le baromètre 2014, que dit-il ?

Et puisqu’on parle de  « bilan », quel est-il pour 2014 ? Plus de 13% des levées tech françaises proviennent de femmes fondatrices. Nous sommes encore bien loin de la parité… d’autant qu’en valeur, les femmes ne représentent plus que 6% des montants levés. Pourquoi un tel gap ?

Près de deux tiers de ces levées féminines sont réalisées en phase d’amorçage (contre la moitié pour les hommes), les tours levés sont donc moitié plus faibles.

Mais le baromètre nous permet de mettre enfin fin aux préjugés selon lequel « les femmes ne font que de l’ecommerce » ?

FAUX. 30% d’entre elles dirigent des sociétés logicielles, comme l’illustrent bien Mathilde Collin, cofondatrice de Front, cette solution de boite de réception collaborative qui a levé plus de €3m en septembre dernier. Ou encore Karin Olsson, fondatrice de Salezeo, un logiciel cloud de partage de contacts professionnels qui annonçait une levée de 1,5m€ en février 2014.

Mais qui sont donc ces investisseurs qui financent les équipes féminines ?

Le grand vainqueur de l’année dernière est la BPI, qui n’a financé pas moins de 5 sociétés dirigées par des femmes, parmi lesquelles :

  • la marketplace de produits de santé 1001Pharmacies imaginée par Sabine Safi
  • le site de ressources parascolaires Kartable dirigé par Sarah Bensnaïnou
  • le logiciel de collecte de feedbacks en temps réel MyFeelBack co-fondé par Aurore Beugniez.

On retrouve ensuite en haut du classement le fonds de Marc Simoncini Jaïna Capital et le fonds fraîchement lancé, Fred & Farid Digital Investment Fund.

Bravo à Mathilde Collin de Front, à Swann Robbes et à sa marketplace pour les familles FamiHero, à Mation Carrette et à son site de location de voiture entre particuliers OuiCar, à Karine Brana et à son comparateur Monsieur Drive et à Sabine Safi et sa marketplace 1001pharmacies. You ROCK. You are our INSPIRATION.
Maintenant que le bilan est fait, c’est parti pour les résolutions. Alors les filles, on compte sur vous pour oser créer en 2015, avec pour objectif d’intégrer le baromètre GIT Paris 2016 ;)

baromètre girls in tech

Girls in Tech partenaire du Innovators Under 35 Europe

LOGO_INNOVATORS_UNDER_35_EUROPE

Chaque année et dans plusieurs pays européens, le MIT Technology Review organise le Innovators Under 35 Europe, qui vise à récompenser, mettre en avant les personnalités de la génération Y qui innovent, inventent, et dont les projets ont un réel impact sur la société et ce dans tous les domaines.

Pioneers, Entrepreneurs, Visionnaries, Partners, Innovators, voici les 5 catégories couvertes, dont chaque gagnant sera alors automatiquement nominé pour l’édition mondiale du Innovators Under 35, dont l’objectif est de valoriser des jeunes personnalités innovantes, associant créativité, technologie et inventivité, en apportant des solutions à des problèmes de la société.

Plus de 800 personnes ont ainsi été récompensées depuis le lancement de la récompense, en 1999.

Jusqu’au 13 février, vous pouvez ainsi nominer des personnes qui vous semblent être à la hauteur de l’événement, en vous rendant sur ce site: http://www2.technologyreview.com/tr35france/nominate/

Inutile de préciser que l’on compte sur vous pour y faire figurer les femmes les plus innovantes et les entrepreneuses les plus intéressantes de vos réseaux. On se retrouve bientôt pour plus de détail sur le jour des récompenses françaises, le 9 avril prochain.

Photo_Lauch_Innovators under 35 Europe (1)

 

10 femmes à suivre en 2015

Mots-clés

, , , ,

L’année dernière nous avons publié une liste des 10 femmes à suivre dans l’entrepreneuriat tech en France. Nous vous annonçons aujourd’hui la liste de 10 nouvelles femmes à suivre en 2015.

Sam Jerusalmy, partenaire chez Elaia Partners

Samantha Jerusalmy

À tout juste 30 ans, Samantha est devenue la plus jeune partenaire d’un fond VC en France en 2014. Elle a commencé sa carrière chez Elaia Partners en 2008. Depuis, elle travaille avec des startups comme Carnet de Mode, Vodkaster, CookAngels, Seven Academy et d’autres encore.

D’ailleurs, nous sommes assez fiers ici à Girls in Tech Paris car Sam est co-directrice de l’équipe depuis 2011 !

 

Mathilde Colin, CEO de Front

Mathilde

Mathilde est aujourd’hui CEO d’une des rares boites françaises à avoir fait Y Combinator dans la Silicon Valley (et qui partage aussi ses expériences). Mais son succès ne s’arrête pas là. Issue d’Efounders à Paris, Front a également bouclé une levée de fonds de 3,1 millions de dollars auprès de certains investisseurs les plus connus de la Silicon Valley, y compris Jeff Clavier, Dave Morin, Point Nine Capital, Jeff Bonforte et plein d’autres.

Mathilde a été une des invitées d’honneur d’un dîner privé organisé par Girls in Tech Paris en octobre 2014, et on va continuer à suivre la jeune CEO de 25 ans et sa startup de très près.

 

Marie Ekeland, investisseur & cofondatrice de France Digitale

Marie

Impossible de ne pas mettre Marie sur cette liste. Connue pour sa carrière chez Elaia Partners et pour son investissement dans Criteo, Marie a annoncé son départ du fonds Elaia Partner l’année dernière. Son nouveau projet ? Elle monte son propre fond d’investissement inspiré par rien d’autre que le fameux Andreessen Horowitz.

Marie est également cofondatrice de l’association France Digitale, qui a organisé la visite de 150 investisseurs étrangers en France l’année dernière.

 

Rania Belkahia, CEO & cofondatrice d’Afrimarket

Rania

On commence à beaucoup entendre parler de la jeune cofondatrice d’Afrimarket. À juste 25 ans, elle gère une startup de 35 personnes qui permet des transferts d’argent vers des pays africains via son téléphone portable. Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon ont participé à sa première levée de fonds en 2013. Orange prévoit de proposer l’offre Afrimarket à ses abonnés cette année. Une histoire assez prometteuse est en train de se dessiner…

 

Claude Térosier, fondatrice de Magic Makers

Claude

À l’heure où l’apprentissage de code commence à devenir à la mode, Claude pousse le modèle encore plus loin. Lancé en 2014, Magic Makers propose des ateliers de code pour les enfants qui leur permettent d’inventer leurs propres jeux. Les plus jeunes peuvent même commencer à partir de l’age de 8 ans ! Verra-t-on bientôt ce genre de contenu apparaitre dans nos établissements scolaires ?

 

Coline Debayle, cofondatrice d’Artips

Coline Debayle

La jeune cofondatrice d’Artips sait bien partager sa passion avec les autres. L’idée de créer une communauté autour d’anecdotes sur l’art, est née lors d’un Startup Weekend. Depuis, la startup qui peut faire penser à My Little Paris commence à bien faire parler d’elle. Elle commence notamment à travailler avec des grandes entreprises comme la SCNF ou BNP Paribas. Artips a même attiré l’attention du fondateur de Vente-Privée, Jacques-Antoine Granjon, qui est également un passioné. À suivre !

 

Cécile Brosset, directrice du développement à Bpifrance Innovation

Cécile

Arrivée chez Bpifrance en 2013, Cécile s’est vite faite remarquer dans l’écosystème. À l’heure où le financement public pour les startups peut paraître compliqué et en pleine évolution, elle a réussi à innover et rendre les choses bien plus startup-friendly.

La preuve ? On peut certainement trouver plein d’exemples, mais plus récemment elle a mené la mise en œuvre et le lancement du Hub, le nouvel espace de travail proposé par Bpifrance.

 

Axelle Lemaire, Sécretaire d’État chargée du numérique

Axelle L

Pas besoin de vous présenter Axelle Lemaire, vous savez tous que cette femme est responsable de la politique numérique de la France. À la tête de la FrenchTech, la Franco-Canadienne n’a pas perdu de temps pour défendre les intérêts de notre écosystème sans nous forcer à imiter la Silicon Valley. De plus, elle n’a pas hésité à nous soutenir lors de la Lady Pitch Night !

 

Severine Grégoire & Chloé Ramade, entrepreneuses

Sev Chlo

Si vous ne connaissez pas Séverine et Chloé, le moment est arrivé de les découvrir. Les deux fondatrices de la startup marseillaise, monshowroom –  vendue à Casino, travaillent sur une nouvelle startup, toujours dans le numérique. Cette équipe de choc, nous réserve une nouvelle surprise qui nous sera dévoilée très prochainement. Stay tuned !

Le retour du Kit de survie techno pour les entrepreneurs

Mots-clés

, , ,

Le 23 janvier prochain, Girls in tech et Microsoft organisent une nouvelle session du kit de survie pour les entrepreneurs et porteurs de projets confrontés au développement applicatif ou web.

L’idée de cette formation est de vous aider à appréhender votre projet de développement informatique avec toutes les clés en main.

En une journée, vous comprendrez les principes, les notions de base et le vocabulaire associés à la conception d’applications. Apprendrez à communiquer et à orienter les décisions technologiques de votre projet de façon claire et réfléchie.

Cette session s’adresse à vous si vous n’avez pas un profil technique et que votre projet nécessite du développement.

Pour aller plus loin, retrouvez aussi en ligne les cours de code pour les vrais débutants.

Pour vous inscrire, il faut :

1 – Être rapide :)
2 – Renseigner le formulaire ici

Le programme de la journée et les intervenants de choc !

Matin – Partie 1 : Architectures des applications et technologies de développement : Quoi, Pourquoi ?

Par Stéphanie Hertrich & Benoit Le Pichon Evangélistes Dev (Microsoft),  Michel Rousseau Evangéliste Expérience Utilisateur (Microsoft)

Cette session abordera les notions de base et les technologies mises en œuvre pour le développement d’applications au sens large.

  • Quelle est la différence entre une application, un site web, un service web, … ? Quelles en sont les composantes et comment interagissent-elles ?
  • Développer pour un smartphone, une tablette, un poste de travail : quelles différences ?
  • Quelles sont les grandes familles de technologies et de langages de développement, quelles sont leurs caractéristiques ?
  • Le Cloud diffère-t-il réellement d’un hébergeur classique ?
  • Quels bénéfices apporterait concrètement le Cloud à mon projet ?
  • De l’importance de l’ergonomie des applications.
  • Comprendre les tendances et intégrer le branding et l’identité de marque.
  • Valider l’expérience utilisateur et tester sa démarche.
  • Rendre ça beau, intelligible et en faire une proposition de valeur.
  • Travailler le résultat avec un développeur.

Après-midi – Partie 2 : Concevoir une application, les étapes et la mise en œuvre: Qui, Quand, Où, Comment ?

Par Stéphanie Hertrich Evangéliste Dev (Microsoft) et Florent Santin, Développeur et Entrepreneur(Infinite Square).

Cette session passera en revue les étapes du processus de conception d’une application.

  • Définition du besoin, spécifications, code, tests : quel est le cycle de vie d’une application ?
  • Quelle méthodologie et quels outils employer ?
  • Les équipes : embaucher ou externaliser son développement ?
  • Savoir communiquer avec son équipe technique.
  • De l’importance du designer.
  • Les questions à se poser pour faire les bons choix.

En fin de journée – Partie 3 – « Et après ? » :

Comment avancer concrètement sur votre propre projet ? Différents programmes sont accessibles suivant votre niveau d’avancement.

  • Des programmes d’accompagnement techniques (Pépinière Microsoft Azure, Speed-dating experts, Accélérateur Apps, ,…)
  • Bizspark,le programme dédié aux startups : logiciels & conso Cloud Azure gratuite jusqu’à 60 000$
  • Microsoft Ventures : l’accélérateur à startup Parisien de Microsoft

 Vous avez besoin de conseils techniques pour développer votre application, votre communication, votre logistique ? Dites-le nous ici !

BGIRL les nouveaux meetups « girly » de TheFamily

Ce mardi 13 janvier, premier opus de BGIRL chez TheFamily, un événement qui se veut féminin avant tout. Au programme de cette première rencontre, des girls étonnantes : Alice Zagury, CEO de TheFamily, Meryl Job, cofondatrice de Vide Dressing, Sofia Hmich, Associate chez Index Ventures et aussi Holy Faya, de 3D printed jewels. Elles raconteront leurs parcours avec de nombreuses anecdotes pour inspirer les (futur(e)s) entrepreneur(e)s présentes chez TheFamily rue du petit musc, métro Bastille, ce mardi 13 janvier à 18h30. S’en suivra un BGIRL cocktail offert par TheFamily.

Girls In Tech Paris, partenaire de TheFamily vous invite à vous inscrire en cliquant ici.

EasySize arrive en seconde place à la compétition startup de LeWeb !

Mots-clés

, , , ,

[BREAKING NEWS] EasySize, gagnante de la Lady Pitch Night 2014, est arrivée en seconde position à la compétition startup de la conférence LeWeb !

EasySize

En septembre dernier, Gulnaz Khusainova CEO de la startup EasySize basée au Danemark, avait remporté la Lady Pitch Night 2014 (compétition européenne organisée par Girls in Tech Paris chez The Family et sponsorisée par l’Orange Fab France).

EasySize analyse les data des commandes passées sur les sites e-commerce et permet ainsi aux clients de choisir la bonne taille de vêtements. La solution d’EasySize fait baisser les taux de retours des sites e-commerce de 35-40%.

Gulnaz a réalisé hier un pitch de très haut niveau qui a convaincu le jury du premier round de pitches ainsi que le public qui a voté à 100% pour son projet.

Aujourd’hui, elle a été sélectionnée parmi 17 startups pour être l’une des 3 startups finalistes à passer devant le jury final de la compétition. Un jury qui comptait parmi ses membres: Jacques-Antoine Granjon, David Hornik, Brent Hoberman, Pierre-Kosciusko Morizet, Axelle Lemaire, Xavier Niel, Marc Simoncini, Yossi Vardi et Rodrigo Barros.

Ce jury exceptionnel a classé Gulnaz et son projet EasySize à la seconde place de la compétition. Une nouvelle extraordinaire pour toute la communauté Girls in Tech et pour toutes les personnes qui soutiennent la mixité dans la tech en France et partout dans le monde.

Félicitations Gulnaz, nous sommes très fiers de ta réussite !

Voir le communiqué de presse de EasySize (qui comporte la vidéo du pitch)

Grâce à la Lady Pitch Night, EasySize sera aussi aux conférences suivantes : Dublin Web Summit, The Next Web, DLD, The Europas,TechCrunch Disrupt et aura même un stand à The Europas et au Dublin Web Summit.

Toute la vérité sur le big data en 3h !

Mots-clés

, ,

« Big data », « Mégadonnées », océan de données, gros volumes de données hétérogènes, vélocité, véracité,… Que veulent dire ces mots et expressions ? D’où viennent les données ? Qui les crée ? Comment exploiter ces informations ? Qu’en faire ?

Si comme nous, vous vous posez aussi ces questions, si vous souhaitez approfondir des termes techniques autour du big data, découvrir les secteurs les plus touchés et les technologies les plus utilisées pour dompter les « big data » alors inscrivez-vous vite à notre prochain événement (ouverture des inscriptions le 04/12/2014 à 10h30).

Nous vous proposons un avant goût de vos cadeaux de Noël avec une session gratuite de 3h le 17 décembre à 19h. Animée par deux expertes du sujet : Sophie Daviaud –  salon Big data & Amira Lakhal – Ingénieur Valtech

En mai dernier, vous aviez été plus de 50 à vous inscrire aux sessions big data et business intelligence en moins d’une heure. Inscrivez-vous vite, les places sont limitées !

Au programme de cette nouvelle session :

Amira Lakhal est développeur Java chez Valtech. Elle est membre active de l’association Duchess France.amira

  • Qu’est ce que le Big data? D’où viennent les données ?
  • Caractéristiques du Big Data : les 4 V
  • Les technologies du Big Data.
  • L’usage du Big Data

Les slides d’Amira sont ici

Sophie Daviaud est responsable conférence/programme sophie daviaudet produits éditoriaux sur la thématique du Big Data dans la société Corp Agency

  • Le big data c’est quoi ?
  • Le sentiment général vis-à-vis du « big data »
  • Quels sont les secteurs d’activités les plus touchés ?
  • Qui sont les leaders d’opinion ? Quelques comptes d’influenceurs à suivre pour en savoir plus
  • Quelques illustrations par des projets dans divers secteurs
  • Distribution du guide 2014-2015

Les slides de Sophie sont ici

Une session pour qui? : POUR TOUTES ET TOUS. Novices, curieux, adeptes de nouvelles technos et d’innovation.
Pourquoi s’inscrire?: Pour être au courant des possibilités du big data, comprendre les enjeux sur son poste ou dans sa startup. Échanger avec des expertes du domaine et passer un bon moment à networker avec les participants.

Paris Coders Night, une soirée dédiée aux développeurs et développeuses

Mots-clés

, , , , ,

Développeurs, développeuses, rendez-vous le 28 novembre 2014 chez Deezer pour la Paris Coders Night organisée par Ruge Baguette. Une soirée 50% competion 50% party et 100% coder-centric. Girls in Tech est partenaire de la soirée et vous fait gagner 10 places !

Paris Coders Night

 

10 places à gagner

Girls in Tech Paris est partenaire de la Paris Coders Night et vous fait gagner 10 places pour l’événement. Pour gagner votre place, soyez parmi les 10 premiers à poster un message sur twitter entre deux balises avec le hashtag #GirlsinTechRocks.
Par exemple :
<a href= »http://www.monlikedinoutitter.com &raquo; target= »_blank »>super codeur veut une place</a> #GirlsinTechRocks

Les règles de la compétition pendant la soirée

  • Une copie d’écran d’un site web est montrée aux participants.
  • 15 minutes de code « in the dark » (sans preview) en CSS et HTML5
  • Quand les 15 minutes sont terminées, le public voit les résultats et vote pour le gagnant.

Le gagant recevra des prix ainsi que le titre suprême de roi du code !

Fun & music au rendez-vous

Au-delà de la compétition, il s’agit aussi de venir passer une bonne soirée en musique avec bière et nourriture à volonté.

Ceux qui ne souhaitent pas coder peuvent d’ailleurs aussi prendre leur billet pour soutenir les développeurs et profiter de l’ambiance survoltée de la soirée.

Cours de coding à domicile avec Microsoft et Girls in Tech

Mots-clés

,

Vous avez raté les cours de coding organisés par Girls in Tech et Microsoft France ?

Pas de problème, notre super prof, Stéphanie Hertrich, partage ses cours et conseils en ligne pour vous permettre de vous confronter aux problématiques techniques de votre projet.

Pourquoi essayer ? Voici ce que Stéphanie répond: « Simplement parce qu’apprendre des concepts de base de la programmation tout en créant une vraie application, c’est plus concret et ludique que de petits exercices isolés. »

Des explications simples et interactives pour les vrais débutants ! Tous les cours de Steph par simple clic ici :)

cours de coding
Cours de coding en vidéo.

Initiez-vous aux enjeux de la programmation informatique au travers du coding de votre premier jeux interactifs qui vous guidera vers la création de votre première application. Découvrez, comprenez à quoi servent des variables, des types, des tests conditionnels, des boucles while, des classes des méthodes ainsi que le design applicatif. Appliquez très rapidement les concepts appris avec une application imaginée par Stéphanie Hertrich et Michel Rousseau .

Toutes les informations sur les prochaines sessions très bientôt.

LeWeb Startup Competition – les 17 finalistes dont EasySize

Mots-clés

, , ,

Pour la première année, la compétition de LeWeb qui aura lieu les 9, 10 et 11 décembre 2014 a diversifié sa sélection de finalistes. Outre la traditionnelle sélection par dossiers (11 startups sélectionnées sur 1 100 dossiers), LeWeb est allé à la rencontre de la perle rare à travers un startup tour européen (Berlin, Stockholm, Paris et Barcelone) mais aussi en faisant confiance au jury d’experts de la Lady Pitch Night 2014. Notre concours européen de startups fondées ou cofondées par des femmes avait le 23 septembre dernier, proclamé vainqueur la startup danoise EasySize.

EasySize est un service dédié aux e-commerçants qui vise à augmenter le taux de satisfaction des clients en optimisant le choix des tailles de vêtements et ainsi réduire les retours des commandes. Opérationnelle en moins d’une heure, l’application s’intègre à tout type de boutique mode en ligne. Les algorithmes d’EasySize analysent les précédentes commandes passées par les clients et définissent avec précision les tailles des différentes marques sur chaque type de produit.

Revoir le pitch de Gulnaz Khusainova co-fondatrice EasySize:

Une compétition de très haut niveau

Cette année, Gulnaz sera en compétition avec 16 autres fondateurs de startups prêts à défendre leurs projets sur la scène de LeWeb:

  1. Cuciniale (Allemagne)
  2. Local.app (Allemagne)
  3. NaturalCycles (Suède)
  4. Sublime Skinz (France)
  5. Fitle (France)
  6. Jukedeck (Royaume-Uni)
  7. Styla (Allemagne)
  8. Noki (Autriche)
  9. Proxy42 (États-Unis)
  10. Pilo (France)
  11. Aircall (France)
  12. Ode.Al (Turquie)
  13. Runform (Slovaquie),
  14. Kappo (Chili)
  15. NinjaMock (Danemark)
  16. CrowdEmotion (Royaume-Uni)

Bravo à toutes les startups sélectionnées, que le meilleur gagne !

Gulnaz Khusainova, EasySize

Gulnaz Khusainova, EasySize, gagnante de la Lady Pitch Night 2014 (© Olivier Ezratty)

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 192 autres abonnés